Gérard Javicoli
Biographie

Né il y a un peu plus de 60 ans, Gérard Javicoli n'est pas particulièrement absorbé par une existence littéraire, bien que son enfance dans la librairie de ses parents lui procure maintes occasions de s'évader à travers la lecture, d'apprécier de multiples modèles, et cela pourrait expliquer ses tâtonnements dans la recherche d'un « style » qui lui soit caractéristique.

Toutefois, son adolescence l'éloigne des séductions littéraires, ses études scientifiques, ses diplômes universitaires, et finalement ses activités professionnelles le détournent longtemps et semble t-il définitivement, de la sphère littéraire.

Ce n'est qu'en fin de carrière qu'il s'adonne à son hobby de l'écriture, à travers plusieurs nouvelles qu'il ne fera jamais publier, et un témoignage de ses rencontres sur le chemin du pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle, justement titré « Désirs de Compostelle » qui est présenté sur ce salon.

Concernant cet ouvrage, on retiendra que ce n'est pas un guide, pas un récit de voyage, mais, contrairement à une grande partie de la littérature sur Compostelle, plutôt une analyse statistique sur les désirs et les motivations des pèlerins-marcheurs: « J'ai rencontré et interviewé plusieurs centaines de personnes ou groupes, analysé puis classifié leurs récits par thème, présenté les différentes typologies, raconté les situations les plus caractéristiques».

On y retrouvera une des caractéristiques de l'auteur : Gérard Javicoli a souvent été un rebelle, autant auprès de son entourage familial que relationnel. Cette posture l'amène à se positionner en permanence à contre-courant de l'opinion générale, à titiller l'immatérialité des choses, à tendre des perches vers d'impossibles étoiles, à suggérer l'invraisemblable, même si, au final, cet utopiste qui revendique une forme d'anarchisme, finit généralement par se ranger à l'avis des autres. Ses textes reflètent cette dichotomie : facilement contestataires vis-à-vis des institutions et de l'ordre établi, indociles et frondeurs, ils ramènent toujours, par une sorte de pragmatisme inné, vers le respect, l'abnégation, voire l'humilité en toutes circonstances.
Livre Juillet 2017 Broché 15 X 21 X 0,7 - 132 pages - EDITIONS BELLIER

Résumé :

"Désirs de s'évader, désirs de se construire ou de se reconstruire, motifs religieux, personnels, ou familiaux, envies d'espace et de nature, rêves de performances, ambitions culturelles ou intentions touristiques, longue, très longue est la liste des motivations du marcheur-pèlerin vers Saint-Jacques-de-Compostelle. La plupart du temps, plusieurs désirs se combinent, s'ajoutent, se conjuguent, se juxtaposent, rendant opaque, sinon obscur, le "pourquoi ?" de sa présence sur le chemin.

Au final, "pourquoi", et aussi "pour quoi", autant de personnes, hommes, femmes, seuls, en couple ou en groupe, jeunes, moins jeunes ou plus vieux, décident-ils de "s'offrir" cette tranche de vie ? Pour essayer d'y voir plus clair, rien de tel, semble t-il, que de prendre à son tour son bâton de pèlerin, et de s'engager dans l'aventure. Ce recueil de situations réelles, d'anecdotes vécues le temps d'un chemin auprès de plusieurs centaines de personnes, tente de déchiffrer, d'analyser, puis de regrouper par thème les nombreux récits récoltés.

Etonnant, quelquefois surprenant, ce vagabondage léger et pétillant, parfois sérieux, ou amusé, permet de découvrir au fil des chapitres, les motivations qui semblent pousser les pèlerins vers Saint-Jacques-de-Compostelle, et de comprendre pourquoi ce chemin suscite autant de désirs."